Home » Le textile en film au FIFMA

Le textile en film au FIFMA

fifma3

fifma1

Je vous l’annonçais dans mon billet précédent, je suis partie sous le soleil de Montpellier pour me plonger avec délice dans une salle obscure et découvrir la programmation enthousiasmante du FIFMA, le Festival International du Film Métiers d’Art, organisé tous les deux ans par Ateliers d’Art de France.

Pour sa 9e édition, après l’argile et le verre, le festival s’ouvre à sept disciplines majeures des métiers d’art : le travail de l’argile, du papier, du métal, du bois, du verre, du cuir et du textile. Durant deux jours et demi, c’est l’opportunité de visionner une trentaine de films en compétition du monde entier (Canada, France, Belgique, Inde, Etats-Unis, Corée du Sud, Pays-Bas…).

Les films sur le textile qui sont présentés sont de belles qualités! Ils proposent des traitements très divers allant du film d’animation au reportage documentaire, jusqu’à la fiction. Tous les moyens sont bons pour mettre en image le travail de la fibre et du tissu. Le choix de l’image en mouvement est en tout cas un support passionnant pour raconter des histoires sensibles et originales.

Je partage avec vous quelques-uns de mes coups de cœur de la catégorie Textile qui ont été projetés pendant le festival. De quoi vous inspirer et vous faire voyager!

Magali An

—————–

- Tissage d’humanité de Florence Maunier, un reportage de 52 minutes sur les artisans lissiers qui travaillent la tapisserie basse-lisse de la région d’Aubusson, savoir-faire reconnu comme patrimoine de l’humanité par l’Unesco.

- The stitches speak (Tanko Bole Cche) de Nina Sabnani, film d’animation indien très étonnant qui raconte en patchwork et en broderie l’histoire d’une communauté d’immigrés pakistanais en Inde, tous réunis par la création d’une école et d’un atelier textile. Ce film aurait eu sa place à l’exposition Broderie Party à la Galerie Collection!

- Et en hors compétition, si vous ne l’avez jamais vu, découvrez Mourir auprès de toi, cette romance animée en feutre textile, pleine d’étrangeté et de poésie macabre, réalisée par Spike Jonze et Simon Cahn, et basée sur les créations de la styliste Olympia Le Tan.

 

One Response to “Le textile en film au FIFMA”

  1. Balihaut dit :

    A quand ,ce festival à Paris ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>